Les événements se succèdent et fragilisent le gouvernement

En pleine bataille budgétaire 2015, le ministre israélien du Trésor, Yair Lapid, a déclaré qu’il préférait quitter le gouvernement que d’accepter d’augmenter les impôts. Alors que les coûts de guerre pèsent encore sur le pays, que Netanyahou a gelé la loi sur la TVA des appartements destinés aux jeunes couples, que le différend entre le ministre Bennett et Netanyahou est consommé, que Gideon Saar annonce son départ, voici un nouveau coup porté au Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *