Les événements d’Abu Snan mettent la police en état d’alerte

Une amélioration a été observée dimanche matin à l’hôpital qui soigne l’homme qui a été grièvement blessé au cours des émeutes d’Abu Snan qui ont opposé les Arabes aux Druzes.

Le Centre médical de la Galilée a déclaré que le blessé a subi une opération, et que son état est passé de critique à très grave. Deux personnes supplémentaires, qui ont été blessés dans les émeutes, sont toujours hospitalisées dans un état grave, souffrant de blessures à la tête et à la poitrine.

Trois autres individus blessés sont restés dans un état modéré et 14 autres sont toujours en observation. Plusieurs de ces personnes devraient sortir de l’hôpital ce dimanche.

Le police est restée présente dans le village, tentant à travers plusieurs médiations de mettre fin au conflit. Mais elle est toujours mobilisée, craignant que les événements s’embrasent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *