Les étudiants d’une université canadienne rejettent BDS

Les étudiants de l’Université de Waterloo au Canada ont voté contre la rupture des liens avec cinq universités israéliennes sur les violations des droits des Palestiniens. Lors d’un référendum qui a eu lieu mercredi, un total de 2 329 étudiants ont voté non à une proposition recommandant une cessation de la coopération avec les universités israéliennes, tandis que 1 803 ont voté en faveur. 84 bulletins de vote ont été refusés.

Lors du référendum, les étudiants devaient répondre à la question : « Pensez-vous que l’Université de Waterloo devrait rompre ses liens avec les institutions suivantes en raison de leur complicité dans les violations des droits humains des Palestiniens : l’Université de Haïfa, l’Université hébraïque de Jérusalem, le Technion – Israel Institute of Technology – l’Université de Tel Aviv, et l’Institut Weizmann?  » Les étudiants en faveur du maintien des relations ont déclaré qu’une décision entérinant la rupture pourrait nuire à l’avenir de l’université.

Une pensée sur “Les étudiants d’une université canadienne rejettent BDS

  • Avatar
    29 janvier 2016 à 13 h 23 min
    Permalink

    dans cet article vous mentionné le nombre d’étudiants qui ont voté contre mais pas ceux qui ont voté pour. En conséquence ont ne peux faire d’analyse quant à la position générale des étudiants de Waterloo par rapport au sujet et donc par recherche ses conséquences pour le futur.

    shabbat shalom

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *