Les États-Unis déploient un Dôme de fer en Europe pour prévenir les tirs russes

Le général de l’armée américaine Glenn Bramhall déclare que son pays a testé les missiles courte portée des intercepteurs Tamir utilisés par le système Dôme de fer. Bramhall : la force militaire croissante de la Russie exige que les Etats-Unis renforcent la défense antimissiles en Europe.

L’objectif est de l’incorporer dans les défenses aériennes basées en Europe contre la Russie, affirme Glenn Bramhall, un général de l’armée américaine. Développé avec l’aide financière de Washington, le Dôme de fer a un taux de succès de 90% contre les roquettes palestiniennes, disent les responsables israéliens et américains. Mais le prix unitaire du système de 50 millions de $ a freiné son exportation.

La visite en Israël du général Glenn Bramhall du Commandement aérien et de la défense antimissiles de l’armée américaine a permis de compléter le déploiement de son système intercepteur Patriot THAAD. « Il me fallait ce système pour enrayer les menaces de missiles moins puissants, comme le Dôme de fer, » assure le général américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *