Les Druzes font appel à Israël pour sauver les Druzes syriens

Les Druzes d’Israël, qui ont organisé une grande manifestation, ont déclaré qu’ils acceptaient des dons pour les envoyer à leurs familles ou à leurs les amis en Syrie qui font face à des menaces de massacres. « Nous sommes tous prêts à les prendre dans nos maisons, » a crié un manifestant.

Des milliers de Druzes ont protesté dans les villages en Israël, appelant l’Etat juif et la communauté internationale à prendre des mesures pour aider la communauté druze en Syrie. Cette communauté est confrontée à une menace croissante de massacres par les terroristes de l’Etat islamique, ou du Front al-Nusra, affilié d’Al-Qaïda, ou d’autres rebelles. Les Druzes sont pris au piège dans une guerre civile qui fait rage en Syrie et veulent sortir de ce piège.

manif druze 2« Arrêtez les massacres, » crient certains manifestants, « Nous voulons que les Druzes viennent parmi nous, » ont appelé d’autres. Les dons ont été acceptés au cours des manifestations qui espèrent toucher les Druzes et les membres de leurs familles en Syrie.

« J’ai de la la famille et des amis pour qui je suis très inquiet et je cherche à les aider, quelle que soit la façon de le faire, » a déclaré un membre de la communauté druze israélien du village Masada dans les hauteurs du Golan. « Je souhaite que l’Etat d’Israël les aide et les laisse venir à Masada. Nous sommes tous prêts à les prendre dans nos maisons. »

manif druze

La communauté druze est restée neutre dans le conflit syrien, et largement indemne jusqu’à ce que des terroristes du Front al-Nusra aient tué 20 druzes dans le nord-ouest de la nation déchirée par la guerre. Al-Nusra a reconnu que ses membres aient été impliqués dans l’assassinat, en disant qu’ils avaient violé les ordres et feraient face à la justice. « Toutes les personnes impliquées seront jugées par un tribunal islamique. Toute personne impliquée dans cet incident sera présentée à un tribunal de la charia et devra rendre des comptes pour le sang qu’il a répandu. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *