Les djihadistes infligent une lourde défaite à Assad

Le régime syrien a subi samedi un revers majeur en perdant la ville stratégique de Jisr al-Choughour, dont la prise par la branche syrienne d’el-Qaëda pourrait marquer un tournant dans la guerre ravageant le pays depuis plus de quatre ans. Des combattants du Front al-Nosra – la branche syrienne d’el-Qaëda – et des groupes rebelles islamistes ont pris samedi le contrôle total de cette ville située sur la route menant à la province de Lattaquié, le fief du président Bachar el-Assad, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). « Le Front al-Nosra et des bataillons islamistes sont entrés dans Jisr al-Choughour ce matin, après de violents combats avec les forces du régime depuis jeudi. Ils ont pris le contrôle total de la ville et des combats ont lieu désormais au sud et à l’est de la ville », a précisé le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. L’OSDH a dénombré au moins 60 cadavres des forces du régime à Jisr al-Choughour, qui se trouve dans la province d’Idleb (nord-est).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *