Les dérapages de Joe Biden : quand l’antisémitisme devient un réflexe

Le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, a dû présenter ses excuses après avoir utiliser une expression aux relents antisémites. Lors d’une récente conférence, parlant des soldats américains qui revenaient d’Irak et qui rencontraient des problèmes financiers, en évoquant les financiers indélicats ou profiteurs, il a utilisé le terme de « Shylock » qui est un personnage repoussant du marchand de Venise de Shakespeare, un vieil usurier juif, et qui s’est propagé dans la mémoire collective chrétienne comme un symbole de l’antisémitisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *