Les décomptes macabres sur les actes de l’Etat islamique

Un groupe de surveillance de la guerre a déclaré que le groupe terroriste de l’Etat islamique a assassiné 1432 Syriens en dehors du champ de bataille depuis la fin juin, au moment où il a déclaré un califat dans le territoire sous son contrôle.

Les meurtres inclus les décès par décapitation et la lapidation, ainsi que les moments où le groupe a égorgé des victimes ou a tué au fusil des civils dans des situations de non-combat. L’État islamique, qui a saisi certaines parties nord et est de la Syrie, ainsi que les régions nord et ouest de l’Irak, a souvent affiché en public ses meurtres pour accentuer les effets de la terreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *