Les crimes de guerre de l’Autorité palestinienne

Apparemment, le vote qui n’a pas permis à la résolution palestinienne de ne pas passer était celle du Nigeria, qui à l’origine a accepté de soutenir la résolution, mais a fini par s’abstenir après avoir été convaincu par Israël et les Etats-Unis des lacunes de la démarche unilatérale.

Toutefois, si les Palestiniens rejoignent  la Cour Internationale de Justice, ils seront les principaux perdants de la démarche, car elle permettra d’ouvrir une série de poursuites judiciaires israéliennes pour son implication dans le terrorisme. « Les Palestiniens eux-mêmes vont être jugés par ce tribunal qui montrera au monde la nature du terrorisme palestinien et les crimes de guerre commis au nom de l’Autorité palestinienne », a déclaré le porte-parole de ministère des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *