« Les commandants de l’Armée n’ont pas encore compris que nous sommes en guerre »

En dépit des rapports de l’armée israélienne qui a finalement ordonné aux soldats qui quittent leur base pour le Shabbat de prendre leurs armes avec eux- après l’assassinat du Sergent Tuvia Yanai Weissman, qui a tenté de combattre les deux terroristes qui l’attaquaient avec ses mains nues – les soldats ne sont toujours pas autorisés à le faire, selon le commentateur de droite Shimon Riklin.

Prenant la parole au cours de l’émission « Les Patriots » sur Channel 20, Riklin a déclaré que « contrairement à ce que le chef d’état-major de Tsahal a déclaré officiellement, les soldats ne sont toujours pas autorisés à rentrer chez eux avec leurs armes à feu. Les soldats, qui sont choqués par le comportement de leurs commandants, se tournent vers moi tout le temps pour condamner la hiérarchie de Tsahal. » Riklin a également répondu aux attaques contre Tsahal qui ne se bat plus pour gagner. Il a cité un livre du député de gauche, Ofer Shelah (Yesh Atid), intitulé «The Courage to Win», comme preuve que de telles critiques contre l’Armée sont loin d’être exclusivement de droite.

« Les chefs de l’armée n’ont pas intériorisé le fait que nous sommes en guerre, » a-t-il affirmé.

Une pensée sur “« Les commandants de l’Armée n’ont pas encore compris que nous sommes en guerre »

  • Avatar
    6 mars 2016 à 16 h 26 min
    Permalink

    ils pourraient perdre de monter en grade ce qui est important pour ses gens est la carierre pas la population.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *