Les camarades de ce golani francophone payent un billet d’avion à son père

 

C’était la semaine dernière. Les soldats de l’unité Golani entamaient une marche de 50 kilomètres. Appelée marche du béret (Massa Koumta), ce rituel des « Golanim » est célèbre en Israël. Les camarades d’un soldat venu de France lui ont réservé une surprise…poignante

La marche du béret. Comme son nom l’indique, les militaires de l’unité Golani peuvent une fois terminée l’épreuve, se coiffer du fameux béret.

La coutume veut que durant les derniers kilomètres, les parents des soldats se joignent à la marche. Mais pour les militaires volontaires, venus de l’étranger, il n’est pas évident de convier ses parents qui habitent au delà des mers…

Cette année, un soldat venu de France n’a pas osé demander à son père de venir l’accueillir pour cette marche. Ses camarades ont alors pris le relais. Ils se sont cotisés dans la plus grande discrétion afin d’offrir au père un billet d’avion.

La surprise fut totale pour le jeune franco-israélien. Épuisé mais heureux. La rencontre se passe de commentaires. Elle n’a pas laissé les Israéliens insensibles sur les réseaux sociaux.  Les hommages se sont multipliés envers ces jeunes qui rejoignent volontairement les rangs de Tsahal malgré la difficulté de la distance qui les sépare de leurs proches.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *