Les banques israéliennes sommées de mieux travailler avec les courtiers immobiliers

La banque centrale israélienne considère le crédit immobilier comme un moyen de stimuler la concurrence et de freiner les taux d’intérêt hypothécaires, elle souhaite que les banques améliorent la mise en concurrence lors de l’attribution de crédits immobiliers.

Le site « Globes » a obtenu une lettre envoyée hier par le Dr Hedva Ber, en charge de la supervision des banques, leur demandant d’établir des règles dans les trois mois pour travailler de manière plus transparente et directe avec les courtiers immobiliers.

Au cours de la dernière année, certaines banques ont décidé de réduire considérablement leur travail avec ces courtiers pour maximiser leur marge au détriment des clients. Cela a nui à la concurrence dans les crédits, alors que les taux d’intérêt hypothécaires sont montés en flèche au cours des deux dernières années, même si le taux d’intérêt de la Banque d’Israël n’a pas changé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *