Les autorités vont faire des tests de la rage sur un cadavre de loup

Un berger qui menait son troupeau dans la forêt de Judée a abattu une louve, ayant déterminé qu’elle présentait des signes de la rage. Les autorités du parc naturel d’Israël ont pris possession de la carcasse et vont réaliser des tests afin de définir si le berger a réagi de façon appropriée.

Plus tôt, une recherche a commencé concernant un animal près de Katzrin, dans le Golan, où il s’était approché d’un groupe d’enfants qui marchaient dans les rues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *