Les autorités chinoises estiment que la récitation du Coran atteint la santé mentale des enfants

Dans une école coranique d’une province située au nord-ouest de la Chine, une vidéo montrait une petite fille voilée de 5 ans récitant le Coran. Cette scène n’a pas été du goût des autorités chinoises. Le département de l’Education de la province de Gansu a publié un communiqué condamnant l’enseignement religieux aux enfants. « Le département de l’éducation du Gansu condamne fermement cet acte qui met en danger la santé mentale de la jeunesse, et demande aux agences de l’éducation de tous niveaux de proscrire strictement la religion dans tous les lieux d’enseignement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *