Les autorités allemandes font enfin face aux attaques des migrants

Les autorités allemandes admettent que les immigrants sont les auteurs des attaques contre les femmes qui ont eu lieu durant la fête de la Saint-Sylvestre. Le centre-ville de Cologne en Allemagne est devenu un champ de bataille lorsque des groupes de migrants arabes ont lancé une grande quantité d’attaques contre les femmes allemandes qui se sont déroulées dans la ville allemande à la veille du Nouvel An.

Jusqu’à présent, les autorités allemandes avaient fait preuve de négligence à l’égard des 500 plaintes pour agressions sexuelles déposées par les Allemandes depuis la veille du Nouvel An, omettant volontairement que ces actes ont été perpétrés par des migrants. Mais lundi, le responsable allemand chargé d’enquêter sur les attaques contre les femmes a déclaré que les suspects étaient « presque exclusivement » d’origine immigrée, et que la plupart d’entre eux étaient d’Afrique du Nord ou d’origine arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *