Les antisémites norvégiens s’acharnent sur les Juifs, même quand ils sont morts

Plusieurs pierres tombales du cimetière de Trondheim, une ville située dans la région nord de la Norvège, ont été une nouvelle fois profanées. Les tombes ont té taguées avec une peinture de couleur pourpre. Sur une maison attenante, un tag « Der Führer » a été dessiné. La police patrouille la région mais n’a toujours pas de suspects. Ervin Khon, le président de la communauté juive de Norvège a déclaré que le pays détenait le plus haut taux de croyances antisémites de Scandinavie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *