Les Américains bombardent les abords de Kobané

Selon Massoud Barzani, le président du Kurdistan iranien, « grâce aux frappes américaines qui ont frappé des positions de l’Etat islamique, les combattants de l’Etat islamique ont été contraints de se retirer de certains secteurs de l’est de Kobané et de la périphérie sud-ouest. Désormais, les djihadistes ne sont plus présents dans l’ouest, mais gardent encore des positions dans l’est de la ville et dans la périphérie sud. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.