Les affrontements entre l’armée syrienne et les insurgés font 150 morts

Les batailles dans  la ville syrienne d’Alep, et autour de la ville, ont tué au moins 70 combattants pro-gouvernementaux et plus de 80 terroristes. L’armée syrienne a lancé une offensive dans la ville, afin de reprendre certaines positions des mains de l’Etat islamique, a déclaré un groupe de surveillance.

L’armée syrienne, appuyée par des milices alliées, avait capturé les régions au nord d’Alep, d’après les rapports de l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, pour couper les lignes d’approvisionnement des insurgés à la deuxième ville de Syrie. Alep est à la pointe des affrontements entre les forces gouvernementales et les insurgés, comprenant les brigades islamistes, l’aile d’Al-Qaïda (le Front Al-Nusra), et des unités armées soutenues par l’Occident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *