« Je me félicite de l’approbation de la loi du boycott, j’ai lancé un comité à la Chambre de la Knesset avec le Président Yoav Kish » a dit Erdan. Ajoutant : « Les membres de BDS qui passent tout leur temps à nuire gravement aux civils israéliens et l’économie israélienne, doivent savoir qu’aujourd’hui, ils peuvent être accusés de dommages et conséquences économiques contre l’état. » « La loi approuvée nous permet d’intenter une action en dommages et intérêts pour un montant de 100 000 $ contre les activistes et les Lire la suite sur israelvalley.com