L’envoyé de l’ONU au Proche-Orient prévoit qu’un camp palestinien pourrait « exploser »

Le Coordonnateur spécial des Nations unies pour le « processus de paix » au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a déclaré lundi qu’il était préoccupé par la situation dans le plus grand camp de « réfugiés » de Judée Samarie, qui selon lui peut « exploser » si les affrontements intra-palestiniens s’aggravent.

Lors d’une rare visite au camp de Balata, la première effectuée par un haut fonctionnaire de l’ONU « depuis des années » selon ses aides, l’émissaire de l’ONU a rencontré des hommes politiques et des personnalités de la société civile palestiniens, dont certains connus pour être opposés au président Mahmoud Abbas.

Le camp de Balata, situé près de Naplouse, dans le nord de la Judée Samarie, a connu une recrudescence de violence ces dernières semaines lorsque des descentes des services de sécurité palestiniens pour y capturer des criminels présumés ont dégénéré en batailles rangées avec des fusillades. Selon des analystes, Abbas considère le camp comme une base arrière de son rival politique, Mohammed Dahlan, qui est actuellement en exil aux Émirats arabes unis.

Mladenov a indiqué que sa visite du camp avait pour objectif d’envoyer le message que la « communauté internationale surveillait » la situation sur le terrain.« Si vous oubliez ces communautés, elles exploseront », a-t-il déclaré. Balata, où vivent 30 000 personnes sur une superficie de 25 hectares, a joué un rôle clé dans les précédentes intifadas, ou soulèvements, contre Israël.

Les conditions de vie des résidents s’y sont aggravées en raison de la situation économique, négligée par rapport à celle des grandes villes palestiniennes, a expliqué Mukhaimer Abusada, professeur de science politique à l’Université al-Azhar.

« Dahlan, qui est le principal concurrent d’Abou Mazen [surnom d’Abbas], a exploité la situation dans les camps en offrant une aide à ses habitants », a-t-il ajouté. Mohammed Dahlan, ancien homme fort du Fatah à Gaza, a été expulsé du parti en 2011. Il semblerait toutefois disposer de l’appui significatif d’un certain nombre d’États arabes clés dans la bataille pour le remplacement d’Abbas, qui est âgé de 81 ans et est au pouvoir depuis onze ans.

5 pensées sur “L’envoyé de l’ONU au Proche-Orient prévoit qu’un camp palestinien pourrait « exploser »

  • Avatar
    17 novembre 2016 à 20 h 43 min
    Permalink

    Et après 68 ans,l ils ont encore 30000 personnes dans un camp?

    Répondre
  • Avatar
    17 novembre 2016 à 21 h 43 min
    Permalink

    Cela devrait exploser par blocage du processus de pet.

    C’est une idée suppositoire je suppose.

    Répondre
  • Avatar
    18 novembre 2016 à 0 h 38 min
    Permalink

    Âvec la complicité de l’Europe et de tous les pigeons qui donnent des milliards de dollars et d’euros pour que les Arafat et veuve et Abbas et fils s’en mettent mettent plein les poches pendant qu’ils maintiennent leur peuple dans la haine d’Israël pour mieux les exploiter!

    Répondre
  • Avatar
    18 novembre 2016 à 7 h 21 min
    Permalink

    AMEN !!!! Et qu’ils explosent tous !!! Que même les villes palestiniennes de NOS JUDEE SAMARIE ETERNELLES et les quartiers arabes de NOTRE CAPITALE JUIVE explosent aussi!!!!…..

    Répondre
  • Avatar
    18 novembre 2016 à 7 h 32 min
    Permalink

    Bizarre quand même la les gauchistes israéliens et du reste du monde ne sont pas venus manifester leur soutient, ah je suis bête, ce n’est pas Israël qui les maintien dans la misère,mais leur frères, donc personne ne bougera, ils peuvent crever dans l’indifférence totale, vu qu’abbas est un saint pour le reste du monde et que ni le Qatar ou autre ne voit l’intérêt d’aider ces squatters ,clochards prifessionnels Muz qui depuis 60ans, n’ont jamais tenter de construire quoi que ce soit pour améliorer leur situation alors que dans le même temps ailleurs, il n’existe aucun camp de réfugiés en théorie provisoire… Cambodge,vietnam ou autres, ils se sont mis au boulot mais la on a affaire à une race parasitaire qui ne souhaite qu’une chose glander et jalouser ceux qui réussissent…ou est l’Europe et ses moralisateurs donneurs de leçons, aux abonnés absents…?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *