L’entrée des orthodoxes dans la nouvelle coalition ne va pas être gratuite

Un troisième rapport en 48 heures indique que les députés orthodoxes ont été approchés par Le Premier ministre. Ceux-ci disent qu’ils veulent un engagement par écrit. « Nous ne faisons pas confiance Bibi », disent-ils.

Les exigences des partis orthodoxes comprennent des fonds à verser aux Yeshivot, des subventions pour l’allocation familial en Israël, l’abrogation de la loi controversée sur la conversion et la révocation des sanctions pénales contre les insoumis.

Une pensée sur “L’entrée des orthodoxes dans la nouvelle coalition ne va pas être gratuite

  • 29 novembre 2014 à 12:19
    Permalink

    Je leur donne raison, c’est eux qui peuplent Israël et ce sera grâce à eux que Israël ne deviendra pas Terre Islamique ……on voit trop de mollesse actuellement , , les députés traîtres comme Livni , Zoabi, même Lapid doivent être évincés !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *