L’enquête oubliée: Daesh et le soutien palestinien

Les résultats d’une enquête menée en 2015 par the Arab Opinion Index team basée à Doha au Qatar, présentés lors de conférences de presse quasi simultanées à Doha et à Washington, ont démontré la profondeur de la répugnance de l’opinion publique arabe pour l’Etat islamique.

L’enquête a été réalisée auprès de 5100 personnes dans 7 pays arabes et dans des camps de réfugiés. Cependant, les Palestiniens interrogés se distinguent dans ce sondage par des positions plus extrêmes que leurs voisins.

24% d’entre eux exprimaient une opinion positive ou assez positive des islamistes de Daesh et 36% disaient en avoir une opinion assez négative. Seuls 36% ont une opinion clairement négative de Daesh. Une position qui tranche lorsqu’ on constate que la moyenne obtenue dans les pays arabes est de 85 % d’opinions clairement négatives contre les islamistes et de 11% d’opinions positives ou assez positives.

Important : L’enquête ne précise pas si les Palestiniens interrogés l’ont été à Gaza, dans les territoires sous contrôle de l’Autorité palestinienne, s’il s’agit d’Arabes israéliens ou de « réfugiés » au Liban, en Jordanie ou ailleurs. 

tableau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.