L’élection de Corbyn à la tête du parti travailliste est un « suicide » selon le Premier ministre italien

Le parti travailliste britannique a commis un suicide électoral en choisissant Jeremy Corbyn comme  nouveau chef, a affirmé le Premier ministre italien Matteo Renzi lundi, lors d’une prise de position particulièrement virulente alors que les partis des deux hommes sont vus comme faisant partie du même bord politique.

« Le parti travailliste est le seul formation qui aime perdre après bien sûr le Washington Generals » a déclaré M. Renzi en référence à l’équipe de basket-ball américaine qui a marqué l’histoire en perdant le nombre record de 16.000 matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.