L’Egypte découvre 15 migrants africains morts près de la frontière israélienne

La police égyptienne a découvert les corps de 15 migrants africains ce dimanche qui semblaient avoir été abattus dans la région du nord du Sinaï, près de la frontière avec Israël, selon des sources sécuritaires. Elle a ajouté que huit autres migrants avaient été blessés dans l’attaque. Des ambulances ont été dépêchées sur les lieux, au sud de la ville de Rafiah, à la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza, côté palestinien. Pour l’instant, la police ignore qui a attaqué les migrants et de quels pays ils sont issus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *