L’Église luthérienne de la Norvège condamne l’héritage anti-juif de Martin Luther

L’Église luthérienne de la Norvège a condamné l’héritage anti-juif de Martin Luther, le théologien allemand du 16ème siècle qui a commencé la Réforme protestante. Dans un communiqué publié vendredi à l’occasion du 500ème anniversaire de la Réforme, le conseil général de l’Église de la Norvège a déclaré que certains des écrits de Luther ont été utilisés ultérieurement pour la propagande antisémite, y compris en Allemagne nazie. Notant que cette propagande a également été déployée en Norvège occupée par les nazis  pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Conseil a déclaré que « le jour anniversaire de la Réforme de 2017, nous, l’Église, devons clairement nous tenir à distance de l’antijudaïsme que Luther a laissé derrière lui ». La rébellion de Luther contre l’Église Catholique a commencé en 1517. Au fil du temps, il est devenu hostile envers les Juifs et a appelé à leur persécution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *