Législatives. Benjamin Djiane s’affiche sobrement en « candidat progressiste »

La circonscription de l’est méditerranéen qui regroupe Israël, la Turquie, l’Italie, la Grèce, Malte, Chypre, St-Marin, Malte et le Saint-Siège, affiche pas moins de 17 candidatures.

Comme dans les autres circonscriptions, les électeurs devront se déplacer dans les bureaux de vote. Le scrutin électronique prévu initialement a été annulé, par crainte de cyberattaques.

Meyer Habib, député sortant se représente sous les couleurs LR-UDI. Daphna Poznanski-Benhamou, dont l’élection sur la liste PS en 2012 avait été invalidée, tente de nouveau sa chance, mais cette fois en candidate indépendante.

Tous les autres candidats sont des nouveaux venus. Florence Drory, elle aussi ancienne PS, se présente sur la liste d’Emmanuel Macron, République En Marche. Benjamin Djiane, qui avait été adoubé par Emmanuel Valls pour le Parti Socialiste, préfère s’afficher sobrement en « candidat progressiste » pour ne pas être handicapé par le score désastreux du PS à la présidentielle.

Le Front de Gauche soutient la candidate communiste Anne Sabourin. Le parti de Jean-Luc Mélenchon, la France Insoumise met sur les rangs Hélène Panoussis. La Franco-Turque Nil Delahaye court sous les couleurs d’Europe Ecologie-Les Verts. Denis Bensimon se présente sur la liste la France qui ose, soutenue par Rama Yade.

Même le parti de François Asselineau a son candidat, David Acunzo, un chercheur du « paranormal ». Quant à Barbara Pascarel, candidate écologiste, elle se présente comme « régente du collège de Pataphysique ». A noter encore la présence d’un Franco-Palestinien, Jacques Neno, résident à Bethléem. Le Front National a quant à lui investi Nathalie Jorge-Laick.

S’il n’est pas prévu de sondage pour la 8e circonscription, la campagne a déjà commencé en Israël, qui s’intéresse en priorité aux personnalités les plus engagées dans le débat public local.

Lire la suite

source : Articles