L’économie syrienne durement touchée par la guerre civile

Le prix de l’essence et du carburant pour les diesels monte en flèche, dû probablement à la flambée des prix qu’ont occasionnés les confiscations des puits syriens par l’Etat islamique. Les prix de la nourriture et des vêtements ont également augmenté. Les commerçants ne savent pas comment absorber l’augmentation des coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *