Le vice-Premier ministre turc met en garde contre une 3e guerre mondiale

Après la psychose créée par les médias russes depuis quelques jours, la crainte d’une « troisième guerre mondiale » a fait écho en Turquie. Cette dernière a tiré la sonnette d’alarme, inquiète de la tournure que peut prendre le conflit syrien. « Si cette guerre par procuration continue, après ça, je vais être clair, les États-Unis et la Russie vont arriver au point de déclencher une guerre », a mis en garde le vice-Premier ministre turc, Numan Kurtulmus. Ce dernier estime que le conflit syrien a mis le monde « au bord d’une vaste guerre régionale ou mondiale ». L’avertissement turc survient après que plusieurs médias russes ont déjà annoncé la « Troisième guerre mondiale » ces derniers jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *