Le variant Delta représente la quasi-totalité des infections en Israël.

 

Depuis cet été, le nombre de contaminations est reparti à la hausse en Israël, pourtant pionnier en matière de vaccination.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination en décembre 2020, l’Etat hébreu a toujours été donné en exemple de réussite. Fin février, alors que près de la moitié de la population avait déjà reçu sa première dose, le pays commençait à se déconfiner.Lire la suite sur israelvalley.com