Le tribunal rabbinique de Beer Sheva a autorisé un homme à prendre une deuxième épouse!!!

Le tribunal rabbinique de Beer Sheva a autorisé un homme dont la femme est atteinte de la maladie d’Alzheimer à prendre une deuxième épouse, avec le consentement de la sœur de sa femme, qui est sa tutrice, bien que cela soit strictement interdit par la loi…

Il s’agit d’un cas inhabituel et triste. Après environ huit années de mariage et la naissance de deux garçons âgés aujourd’hui de dix et six ans, la jeune femme de 38 ans a été diagnostiquée avec un cas rare de maladie d’Alzheimer précoce. Son état s’est très rapidement détérioré en l’espace de deux ans. Il y a six mois, après dix ans de mariage, elle a été hospitalisée parce qu’elle était incapable de prendre soin d’elle-même. Sa mère et deux de ses frères sont décédés à un jeune âge d’un syndrome génétique rare.

Dans une lettre envoyée par un psychiatre expert du centre médical, il est stipulé qu’A. est incapable de s’acquitter des tâches de base quotidiennes telles que se laver, s’habiller, préparer à manger et servir le repas. Sa capacité de jugement est particulièrement entravée, elle est incapable de distinguer le bien du mal et elle reconnaît à peine sa famille. En raison de la nature de sa maladie, il n’y a aucune probabilité d’amélioration. « En outre, il a été noté qu’en raison de son état de santé, elle est incapable d’être traduite en justice ou de comprendre l’importance de recevoir le gett (divorce religieux). Lire la suite sur tel-avivre.com