Le tonnerre, le vent, la pluie, la grêle et la neige frappent le pays et marquent la fin mouvementée de Pessah

Les Israéliens commencent leur semaine de travail sous de fortes tempêtes dans tout le pays. Les orages, la grêle et de fortes rafales de vent ont frappé Israël pour la troisième journée consécutive, perpétuant un hiver qui a été bénéfique en terme d’eau de pluie mais qui malmène les festivités qui marquent la fin de Pessah : est-ce le signe avant-coureur du printemps ?

La neige a continué à s’accumuler sur le mont Hermon, environ 20 centimètres tôt ce matin. Entre jeudi soir, quand la pluie a commencé, et tôt vendredi matin, environ 78 millimètres de pluie sont tombés à Netanya, alors qu’il y avait des précipitations de 60 millimètres en Haute Galilée, 55 millimètres dans la vallée de Jezréel, et 50 millimètres à Haïfa. La météo a causé l’annulation des célébrations de la Mimouna marquant la fin de Pessah dans plusieurs villes. Les météorologues ont prédit que la pluie cesserait mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *