Le Swaziland supprime l’enseignement du Judaïsme

Le gouvernement du Swaziland a ordonné, une semaine avant la rentrée scolaire du mardi 25 janvier, la disparition des programmes faisant référence au Judaïsme et à l’Islam au sein de ses institutions scolaires.

Les autorités justifient cette décision par la nécessité « d’éviter la confusion » chez les jeunes élèves. Le Swaziland est une monarchie absolue, limitrophe de l’Afrique du Sud et dont 90 % de la population est de confession chrétienne. « Les autres religions ne seront simplement plus enseignées au primaire et au secondaire. Chacun sera libre d’apprendre l’histoire d’autres religions à l’université », explique Pat Muir, un responsable du ministère de l’Education.

La nouvelle a été bien accueillie par Stephen Masila, le président de la Conférence des églises chrétiennes. Il souligne que « le christianisme est le socle sur lequel ce pays été bâti. Il contribue positivement à l’éducation morale des enfants ».

Une pensée sur “Le Swaziland supprime l’enseignement du Judaïsme

  • Avatar
    26 janvier 2017 à 10 h 21 min
    Permalink

    Je me demande bien par quel miracle ils vont pouvoir apprendre l’histoire du catholicisme sans apprendre l’histoire du judaïsme….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *