Le supposé virus informatique israélien affole Téhéran

L’Iran a demandé au gouvernement autrichien de prendre des mesures immédiates pour protéger le lieu des négociations nucléaires, ont rapporté samedi les médias iraniens après des soupçons d’espionnage informatique dans des hôtels où se déroulaient ces discussions. Les autorités suisses et autrichiennes ont indiqué jeudi avoir ouvert, séparément, des enquêtes sur des soupçons d’espionnage informatique dans des hôtels où se déroulaient des négociations sur le nucléaire iranien, Israël étant pointé du doigt par des experts informatiques. Dans un communiqué, l’ambassade d’Iran en Autriche « a demandé au ministère autrichien des Affaires étrangères de prendre immédiatement toutes les mesures pour assurer la sécurité du lieu des négociations, notamment des mesures de protection informatique », a rapporté l’agence Isna. Les ambassades iraniennes à Berne et à Vienne ont également demandé, dans des communiqués séparés, que les gouvernements suisse et autrichien informent l’Iran « des résultats de leurs enquêtes sur l’espionnage des lieux des négociations ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *