Le suicide : voilà comment l’Education Nationale enseigne l’anglais

On a demandé à des élèves de première du lycée Thelma Yellin du centre ville de Givataïm d’écrire en anglais une dissertation sur le suicide du poète Richard Cory qui avait toutes les raisons d’être heureux et qui s’est donné la mort. Personnalité reconnue des médias, Irit Linor a affiché l’incident sur sa page Facebook. Le post qui a été partagé avec quelque 2.400 personnes, a suscité un débat passionné. « Oui, chers élèves de première de Thelma Yellin, vous qui désirez devenir chanteurs, acteurs, réalisateurs et musiciens, il n’y a pas de meilleure façon d’apprendre l’anglais que d’écrire des notes de suicide. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *