Le Shin Beit arrête un bédouin complice d’un terroriste

Une opération conjointe de la police et du Shin Beit a permis de découvrir un réseau important de contrebande de clandestins palestiniens.

L’Agence de Sécurité d’Israël et la police israélienne ont arrêté un résident arabe bédouin de Rahat dans le Néguev, jeudi, qui est impliqué dans le transport au-delà de la ligne verte du terroriste qui a perpétré une attaque au couteau à Kiryat Gat, samedi soir.

Le terroriste, un résident du village de Yatir près de Hévron, s’était glissé, grâce à son aide, dans le quartier de Lakis à travers des trous dans la clôture existante. Mais le suspect arrêté jeudi – un citoyen d’Israël – est également impliqué dans la contrebande d’autres Arabes palestiniens, une révélation qui soulève des questions sur les mesures de sécurité d’Israël.

Quatre personnes ont été légèrement blessées dans l’agression à Kiryat Gat, comprenant un homme de 51 ans, une femme de 56 ans, une femme de 44 ans et une fille de 13 ans. Ils sont traités à l’hôpital Barzilai d’Ashkelon.

Le terroriste a réussi à fuir le lieu de l’attaque mais a été rattrapé quelques heures plus tard. Il se cachait dans la cour d’une maison privée à Kiryat Gat.

2 pensées sur “Le Shin Beit arrête un bédouin complice d’un terroriste

  • 28 novembre 2015 à 6:15
    Permalink

    Les Israeliens ne comprends pas bien la stratégie des autorités israéliennes. En France, il y a eu quelques attentats seulement et voilà toute l’armée, le porte-avion, les F-14, les alliés européens à aller bombarder les terroristes. Et en Israël, tout se passe comme si c’était normal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *