Le sheikh Sabri rappelle une donnée trop souvent oubliée en Israël

Le sheikh Akarma Sabri, chef du Comité islamique supérieur et prédicateur de la mosquée Al-Aqsa a rappelé vendredi que la loi islamique interdit catégoriquement à tout musulman de vendre des terres à des juifs. Celui qui fut mufti de Jérusalem s’est basé sur une décision religieuse qui date bien d’avant la Guerre des Six Jours […]Lire la suite sur lphinfo.com