La route du cessez-le-feu passe par Rafiah

Tous les acteurs de la scène internationale semblent impliqués dans la mise en place et l’agrément d’un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas. Il manque juste l’assentiment de Khaled Mashal, le responsable politique du Hamas, que l’Egypte et l’Etat Hébreu attendent avec impatience, car pour Mashal, cette trêve doit obligatoirement passer par Rafiah.

Pour Ynetnews, le Conseil de sécurité de l’ONU, sous l’impulsion de la ligue arabe, des Etats Unis et de l’Europe, veut imposer un cessez-le-feu, tout en respectant le travail de longue haleine que fait l’Egypte. Le Djihad islamique qui été le premier demandeur, a été suivi de près par la branche militaire du Hamas. Israël a suivi, sans pour autant faire allusion à l’urgence que représente la rentrée scolaire.

« l’Egypte serait d’accord pour ouvrir Rafiah… »

Mashal veut être sûr que le passage de Rafiah sera bien ouvert par les autorités égyptiennes et que les Israéliens accepteront d’emblée l’ouverture de cinq passages entre l’Etat hébreu et la Bande de Gaza, conditions qui ont été approuvées par Israël. Quant à l’Egypte, elle a annoncé qu’elle était prête à ouvrir le passage de Rafiah pour les personnes et les biens, une décision qui donnerait une ouverture au Hamas dans leur approche d’un cessez-le-feu.

« Un cessez-le-feu d’un mois… »

Toutes les parties se sont mis d’accord sur un arrêt des combats qui durerait un mois, le temps de mettre à plat toutes les demandes des uns et des autres. La question que se pose le journaliste de Ynet, Ron Ben Ishaï, est : « Puisque le Hamas est capable de tirer sur Israël durant encore un mois, pourquoi accepter un cessez-le feu  immédiat qui permet à Israël d’organiser la rentrée scolaire et de rappeler les habitants du Néguev qui avaient déserté leurs maisons ? Réponse: pour éviter une agression plus conséquente de Tsahal sur la Bande de Gaza qui comprendrait une entrée des troupes terrestres. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *