Le Roi du Maroc apporte son soutien aux terroristes de Jérusalem : « Israël provoque des événements et des tensions pour avorter les efforts de paix »

Le Roi Mohammed VI du Maroc, Président du Comité Al Qods, a adressé une lettre au Secrétaire général de l’ONU, M. Antonio Guterres, dans laquelle il a vivement dénoncé « les politiques israéliennes inacceptables » à Jérusalem.

« Nous enregistrons avec regret qu’à chaque fois que les prémisses d’une opportunité de relance du processus de paix entre les Palestiniens et Israël apparaissent, ce dernier provoque des événements et des tensions pour les avorter. C’est ce qui a été confirmé à nouveau à travers la réponse d’Israël, toujours de la même manière et avec le même procédé, aux efforts régionaux et internationaux menés par les Etats-Unis d’Amérique, que la communauté internationale y décèle l’existence d’un climat positif de nature à porter le conflit palestino-israélien à des stades avancés de règlement », a dénoncé le souverain marocain en préambule de cette lettre relayée par l’agence officielle MAP.

« Israël a pris ces derniers temps un ensemble de mesures provocatrices dangereuses. Israël ne s’est pas contenté de cette série de mesures illégales, mais il a entrepris d’autres mesures encore plus graves quand il a procédé le vendredi 14 juillet 2017 à l’interdiction de l’accomplissement de la prière du Vendredi et à la fermeture de la mosquée Al Aqsa devant les fidèles durant trois jours, ainsi qu’à l’interdiction de l’Appel à la prière, dans une mesure sans précédent depuis un demi-siècle, outre l’arrestation de Cheikh Mohammed Hussein, Mufti d’Al-Qods et de la Palestine durant plusieurs heures », a-t-il poursuivi, occultant l’attaque terroriste palestinienne perpétrée le 14 juillet qui avait coûté la vie à deux policiers israéliens.

 

Lire la suite sur lemondejuif.info