Le Roi de Jordanie fait l’amalgame entre la disparition de l’Etat islamique et la fin du conflit israélo-palestinien

L’État islamique ne pourrait pas être vaincu jusqu’à ce que le conflit israélo-palestinien ne soit résolu, selon le roi de Jordanie. S’exprimant vendredi à la Conférence sur la sécurité de Munich, un rassemblement international de leaders de la politique étrangère et de la défense, le roi Abdallah II a déclaré, « S’il ne trouve pas une solution, le conflit israélo-palestinien deviendra un conflit religieux de dimension mondiale », selon le Times of Israël.

Abdullah a précisé que selon lui «l’injustice flagrante» de ce conflit continue d’être exploitée par l’Etat islamique et les autres organisations terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *