Le régime d’El Assad aurait – encore – subit un revers aujourd’hui

Des groupes rebelles syriens ont annoncé jeudi avoir pris au régime de larges parties d’une base aérienne de la province de Soueida (sud), contrôlée par les forces gouvernementales. »Le Front sud a libéré l’aéroport militaire de al- Thala, et procède actuellement à une opération de ratissage contre les forces » qui restent dans le secteur, a déclaré le porte-parole de cette alliance rebelle, Essam al-Rayes. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a confirmé la progression des rebelles. « Ils ont pris des parties de l’aéroport utilisé par les avions du régime pour bombarder les provinces de Deraa et de Damas », a indiqué le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane. Mais la télévision d’Etat a qualifié de « totalement infondées » les informations sur « l’occupation » par les rebelles de l’aéroport d’al-Thala. Le gouverneur de Soueida, Atef al-Nadaf, a démenti à son tour à la télévision la prise de l’aéroport, accusant les médias de diffuser des « tromperies ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *