Le Rédacteur en chef du « New York Magazine » : Hillary s’est mise à sangloter

C’est une information révélée par Ed Klein, le Rédacteur en chef du « New York Magazine ; Hillary Clinton, si elle est apparue sur les écrans de télévision déçue mais faisant bonne figure en reconnaissant sa défaite, a dans les faits très mal pris la victoire du Républicain Donald Trump.

Selon Ed Klein, jeudi, vers 6h30 du matin, Hillary Clinton a appelé une amie proche au téléphone auprès de laquelle elle se confie régulièrement. « Elle s’est immédiatement mise à se lamenter et a éclaté en sanglot, on ne pouvait plus l’arrêter et son interlocutrice avait même du mal à comprendre ce qu’elle disait », a rapporté le journaliste dans une interview au « Steve Malzberg Show », une émission radiodiffusée.

Au cours de la conversation, la candidate malheureuse a blâmé le chef du FBI qui a ouvert une enquête contre elle deux semaines avant l’élection avant de la refermer. Plus étonnant, madame Clinton s’en est prise à Barack Obama qui selon elle n’en a pas fait assez pour la faire gagner. « Il aurait pu arrêter l’enquête du FBI mais s’est abstenu de le faire » a-t-elle expliqué, toujours selon Ed Klein, dont l’interview radiophonique fait les choux gras de la presse américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *