Le Rav Glick veut témoigner à la Cour Suprême pour faire détruire la maison du terroriste qui a attenté à sa vie

A l’heure où l’Occident s’interroge sur les réponses à donner au terrorisme, la Cour  Suprême israélienne a décidé voici 3 semaines de ne pas donner son feu vert à la destruction de la maison du terroriste auteur de la tentative d’assassinat contre le Rav Glick. La Cour a considéré que ce dernier n’ayant pas trépassé, la pétition de la famille du terroriste était recevable. Le Rav Glick souhaite donner sa version des faits afin de faire revenir la Cour sur sa décision, qui devrait influencer les réponses d’Israël contre la terreur à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *