Le rappel cinglant de Netanyahu à Macron : « Le terrorisme contre Israël tient au fait que les Palestiniens refusent de reconnaître l’existence d’un Etat juif »

Le président français Emmanuel Macron n’a pas clairement dénoncé dimanche le terrorisme palestinien ni les incitations à la haine des dirigeants palestiniens.

Lors d’une conférence de presse commune à l’Élysée avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le dirigeant français a brièvement condamné l’attaque terroriste palestinienne à Jérusalem qui a coûté la vie à deux policiers israéliens. Sans employer une seule fois le terme de terrorisme, le chef de l’Etat a préféré évoquer le terme de « violence ».

Emmanuel Macron a appelé dimanche à une « reprise des négociations » en vue d’une « solution à deux Etats, Israël et Palestine ».

 

Lire la suite sur lemondejuif.info