Le racisme commence tôt, selon une étude israélienne

La première étude du genre a demandé à 2066 étudiants de réfléchir comment seraient-ils prêts à associer avec des étudiants d’autres groupes. Le préjudice le plus important venait de juifs laïcs concernant les Arabes et les Arabes concernant les Juifs.

Le racisme commence dès l’âge de 8 ans en Israël, selon une nouvelle étude menée par Ono Academic College.

L’analyse montre un groupe de 2066 élèves de la troisième à la douzième année provenant de différentes données démographiques : Juifs laïcs, Arabes, et Juifs ultra-orthodoxes. Chaque élève a rempli un sondage dans lequel il devait expliquer ses choix ou ses rejets pour un étudiant d’un autre groupe (comme les Juifs d’Ethiopie, les étudiants handicapés et autres). Les résultats exposent les racines de l’intolérance et des préjugés en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *