Le protestataire « Milky » nie tirer des profits de sa campagne

Celui qu’on appelle à présent le « Milky protest », Naor Narkis, nie avoir des liens avec le marché immobilier à Berlin. Il déclare cependant à la Chaîne 10 que les prix en Israël n’ont cessé d’augmenter depuis la grande manifestation de Tel Aviv qui a eu lieu il y a trois ans et qui avait obligé Tnouva à baisser le prix du Cottage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *