Le procureur de l’Etat : Olmert a menti

« Ehoud Olmert a menti pendant son procès sur les présomptions de corruption pour lesquelles il était inculpé, » affirme le procureur. L’État cherche à rouvrir le dossier contre l’ex-Premier ministre Ehoud Olmert, afin de présenter de nouvelles preuves – des enregistrements secrets – qui peuvent conclure à l’annulation de son acquittement. « Ses mensonges résonnent aussi fort que la vérité sur les bandes », a déclaré le procureur. Pour les avocats de la défense, « les arguments manquent de base juridique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *