Le procès de l’attentat de Boston piétine à cause de détails de procédure

Les deux ans qui ont suivi l’explosion des deux bombes du marathon de Boston ont été utilisés à discuter des points de procédures judiciaires : l’affaire Dzhokhar Tsarnaev doit-elle mettre l’accent sur les arguments qui détermineront dans quelles conditions le procès doit avoir lieu, qui devra s’asseoir dans le jury et est-ce que les procureurs seront autorisés à utiliser certaines preuves ?

Les procureurs devraient présenter des images graphiques du carnage causé par les bombes, dont une vidéo de surveillance qui montre pourquoi les autorités affirment que Tsarnaev a placé un sac à dos à quelques mètres de Martin Richard et sa famille. Le garçon de huit ans est mort dans l’explosion. Les bombes utilisées le 15 Avril 2013 ont tué trois personnes et en ont blessé plus de 260. Au moins 16 personnes ont perdu des membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *