Le président ukrainien compare son pays au peuple juif, Poutine aussi

Au milieu des tensions renouvelées entre la Russie et l’Ukraine, le dirigeant ukrainien a établi des parallèles entre sa nation et le peuple juif lors d’un événement organisé par des Juifs à Kiev.

« Nous savons ce que c’est que de ne pas avoir son propre État. Nous savons ce que signifie défendre son propre État et sa terre les armes à la main, au prix de nos propres vies », a déclaré mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui est juif, lors d’un discours.

Zelensky, un acteur et comédien qui a été élu président en 2019 grâce à de nombreux modérés qui espéraient qu’il désamorcerait le conflit avec la Russie. Il a fait ces commentaires il y a un an et demi, lors du troisième Forum juif annuel de Kiev, organisé par la Confédération juive d’Ukraine.

« Les Ukrainiens et les Juifs apprécient la liberté, et ils travaillent également pour que l’avenir de nos États nous plaise, et non l’avenir que les autres veulent pour nous. Israël est souvent un exemple pour l’Ukraine », a déclaré Zelensky, qui n’a pas mentionné explicitement la Russie. Le thème de la conférence était le 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Ukraine et Israël.

En outre, l’ambassadeur d’Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, a déclaré au Times of Israel que l’Ukraine pourrait reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Un objectif qu’Israël a promu de manière intensive ces dernières années.

Le président Poutine aussi fait référence au peuple juif

Haaretz a cité l’ambassadeur disant : « Aucun ministre des Affaires étrangères ou ambassadeur ne peut appeler Jérusalem autrement que la capitale d’Israël. » Cependant, il est peu clair si l’annonce de Korniychuk constitue une reconnaissance officielle par l’Ukraine de Jérusalem comme capitale d’Israël. L’année dernière, Zelensky a déclaré que l’Ukraine envisageait d’ouvrir un bureau commercial à Jérusalem. Il a également déclaré que le déplacement de l’ambassade à Jérusalem n’était « actuellement pas à l’ordre du jour ».

La collaboration en matière de sécurité entre Israël et l’Ukraine est une question sensible pour l’État juif. Israël a des intérêts de sécurité dans le maintien d’une relation constructive avec la Russie, qui est la puissance militaire la plus importante sur le terrain en Syrie. Israël, qui entretient également des liens étroits avec l’Ukraine, a tenté de rester neutre sur le différend en Europe de l’Est.

Le président russe Vladimir Poutine, qui avait justifié l’invasion russe comme une action destinée à protéger les minorités, y compris les Juifs, des « fascistes » ukrainiens, a également récemment fait référence à Israël dans le contexte du conflit de son pays avec l’Ukraine. Poutine a suggéré lors d’une interview télévisée plus tôt cette année que les Ukrainiens et les Russes sont essentiellement le même peuple et devraient s’unir comme les Juifs l’ont fait en Israël. 

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Le président ukrainien compare son pays au peuple juif, Poutine aussi

  • 25 août 2022 à 20 h 35 min
    Permalink

    Si il aime tant les juifs, pourquoi ne fait il pas déboulonner les statues et débaptiser les rues a la gloire de nazis ukrainiens….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.