Le président Sissi : nous reparlerons de Gaza plus tard

L’Egypte retarde volontairement les discussions entre les Palestiniens et les Israéliens à un terme indéfini. « Ces discussions entre les deux parties seront reportées à autre moment, pour l’instant nous sommes préoccupés par la situation sécuritaire dans le Sinaï, » déclare-t-il. L’état d’urgence dans cette région dangereuse a été décrété pour une durée de trois mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *