Le Président Rivlin tente d’amadouer les bédouins

En visite dans le village de Rahat, lieu d’émeutes importantes, déclenchées par la mort d’un jeune de la communauté lors d’une opération policière, le Président Rivlin s’est voulu rassurant. Il a exhorté les habitants à avoir confiance dans les services du pays et à ne pas faire justice eux-mêmes, ajoutant qu’il n’était pas question qu’il y ait en Israël d’habitants de seconde zone, « vous êtes tous des filles et fils de ce pays, des citoyens égaux, une partie inséparable d’Israël ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *